15 petites et grandes choses à propos de mon 3 eme trimestre de grossesse

17:55

Il est temps de vous partager 15 petites et grandes choses à propos de mon troisième trimestre de grossesse.



Léon a 7 mois au moment où j'écris ces lignes, mais il me semblait important de boucler la boucle. Après vous avoir partagé mon 1er puis mon 2eme trimestre de grossesse il était temps que je vous parle de mon 3eme et dernier trimestre.

Au terme de l'article sur mon 2 eme trimestre je vous annonçais mon arrêt de travail et le début du repos. Je ne me doutais pas à quel point ces 3 derniers mois allaient me challenger, physiquement et psychologiquement

menace d accouchement prématuré


 MAP. Menace d'Accouchement Prématuré. Ces mots ont été prononcés le 17 juin 2018. J'étais enceinte de 26SA. Nous étions arrivés en Ardèche la veille pour nos vacances d'été. A peine le temps de tremper un doigt de pied dans l'eau que l'on filait aux urgences. La peur de ma vie. Je suis restée hospitalisée sur place pendant 7 jours avant de pouvoir être rapatriée sur Nancy. Chaque jour était une bataille. J'ai contracté pendant 4 jours consécutifs et j'ai failli être transférée en urgences sur Lyon en vue d'un accouchement imminent. Terreur. Je pense que ce mot est plus approprié que peur. La terreur. Cette nuit là j'ai pris conscience que je ne m'étais jamais imaginé que Léon ne puisse pas faire partie de notre vie un jour. Il avait son prénom, il avait déjà sa place, il était déjà dans nos vies. Pas un seul instant je n'avais eu de doute sur le fait que je puisse le rencontrer. J'étais hospitalisée en service de Maternité. Entendre les nouveaux nés pleurer dans les chambres autour de moi me faisait vibrer. Moi aussi je voulais que Léon pleure, moi aussi je voulais avoir à me remettre de mon accouchement, moi aussi je voulais ne pas dormir de la nuit parce que mon bébé avait besoin de moi. En écrivant ces lignes je me rends compte que j'avais besoin de revenir sur tout ça juste une fois pour exorciser. J'ai été terrorisée à la simple idée que je pouvais le perdre.

 Baptême de l'air. En jet privé s'il vous plait! Mon assurance rapatriement a été formidable; impossible de faire 7h de route en voiture ou ambulance sans risquer de déclencher de nouvelles contractions alors... j'ai eu le droit à un transfert en Jet Privé :D Des gens attendaient le long du grillage du petit aérodrome persuadés que j'étais connue ahah. Apparemment le dernier à avoir atterri par là était Johnny. Bon en terme de confort, allongée sur un brancard c'est pas le grand kiff non plus mais c'était franchement mémorable et je suis arrivée à la Maternité près de chez moi en 1h45, le pied!

  Endurance. A partir de mon retour à la maison, j'ai compris qu'il allait falloir tenir bon. Il me restait 3 mois devant moi et il allait falloir être alitée pendant quelques temps. J'avais le droit de me lever pour prendre ma douche, aller chercher à manger dans la cuisine, faire 2 tours de l'appartement mais c'est tout.

 Playlist. Prendre le temps d'élaborer celle de Léon et la lui faire écouter le soir au coucher. Danser mes mains sur mon ventre, prendre ma douche au son de "Jamais su danser" de Ours, murmurer la Complainte de la Butte, "Snack Bar chez Léon" de François Pérusse et la magnifique découverte de " Clémentine et Léon" d'Yves Duteil, "Gardien de nuit" de Francis Cabrel ou encore "La force" de Radio Elvis.


Photographe : Estelle Louise



 Élaborer un plan de combat anti-canicule. Oui, parce qu'être enceinte de 7 et 8 mois en plein été alors qu'il fait 38 dehors c'est déjà pas simple mais être confinée à l'intérieur en plus... Alors j'ai pris des douches froides 3x/ jour, j'ai mangé des glaces, beaucoup de glaces, j'ai porté encore et toujours ma robe d'été Pimkie, celle qui pèse 2 grammes de tissu, qui n'a pas d'élastique, ni de ceinture, qui ne moule pas, qui était absolument parfaite en soi. J'ai fini sur le dos sur le carrelage en maillot de bain. Plusieurs fois. Le ventilateur a été allumé en continu pendant des semaines avec des pulvérisations de brumisateur c'était juste fantastique!


 Avoir des amis au top. Qui vous soutiennent et vous encouragent chaque jour. Qui fêtent avec vous chaque nouvelle semaine de grossesse bouclée. Qui vous amènent des livres, vous envoient des messages, viennent vous tenir compagnie.


 Les pyramides de cartons dans l'entrée. Quand on ne peut plus sortir, qu'on tourne en rond et qu'un bébé ne va pas trop tarder à pointer le bout de son nez... J'ai fait des achats en ligne à n'en plus finir. Le facteur sonnait à la porte tous les deux jours je pense. Et hop, un petit lot de pyjamas, et hop ce joli doudou, oh mais c'est les sooollldeeeesssssss. Bref, beaucoup beaucoup de cartons.

 Ne plus se projeter en septembre, accueillir chaque nouvelle journée, puis chaque semaine. La menace d'accouchement prématurée ne m'a plus quittée jusqu'à mon accouchement. J'ai du être réhospitalisée à 2 reprises. A nouveau maturation des poumons, protocole médicamenteux pour moi, suivi sage-femme à domicile. Le plus dur a été l'alternance, l'instabilité. Pendant 2 jours, tout allait très bien, je pouvais me déplacer facilement, mon ventre n'était pas lourd, j'avais peu de contractions. Et un matin c'était reparti, l'impression d'avoir mon bébé si bas qu'il allait me tomber entre les pieds, des contractions à gogo et la peur d'accoucher dans les 2 jours. Soulagement, peur, soulagement, peur. C'était épuisant moralement. Parfois, au bout d'une semaine à tourner en rond à la maison je m'impatientais. J'avais envie de sortir, de retrouver une vie sociale. C'était l'été, mes amies se voyaient souvent et moi j'étais à la maison. Et quand mes contractions reprenaient alors je m'en voulais. Je me rappelais que le plus important c'était que Léon reste au chaud, le reste ne devait pas avoir d'importance.


Photographe : Estelle Louise


 Une communauté. Ce mot a d'autant pris son sens durant ces derniers mois. J'ai partagé mon expérience sur Instagram de manière quotidienne. J'ai fait de superbes rencontres, renoué avec d'anciennes connaissances, j'ai reçu un nombre incroyable de messages d'encouragements. Cette communauté m'a fait énormément de bien. Je me suis liée avec des mamans ayant le même terme que moi, on s'est suivi durant nos grossesses, on a pris des nouvelles de nos accouchements. Des mamans sont venues me faire part de leur expériences, m'ont rassurée. Bref, j'ai découvert ce que voulait vraiment signifier avoir une communauté sur Instagram. Et c'était précieux, vraiment.

 Avoir la poisse. Avant mon hospitalisation et le début de ma MAP, j'ai pris la voiture pour rendre visite à ma famille à 1h de chez moi. Pendant le retour, un orage s'est levé. J'ai attendu que la pluie se calme en me garant sur le côté. prudente. Puis, j'ai repris la route en traversant les bois. Erreur. Arrivée à mi parcours, 3 voitures arrêtées devant moi bloquées par un arbre qui était tombé en travers de la route. J'entame mon demi-tour, et là... un deuxième arbre s'écroule sur la route. Voilà. Je me suis retrouvée bloquée avec 3 autres voitures entre 2 arbres, au milieu d'un orage, avec les arbres qui valdinguent dans tous les sens, sans réseau téléphonique. Je me suis retrouvée à hurler au 112 qui n'entendait rien à cause des problèmes de réseau " Mais je vous dit que je suis bloquéééééééeeee, je suis enceinte!!!!". Une vraie hystérique! Au final, les gens ont été adorables, on est venu nous chercher pour nous mettre à l'abri en attendant les pompiers. 
Je vous dis que ce 3 eme trimestre a été épique. Je ne vous mens pas !

 Sherlock, ah mon Sherlock : il était absolument adorable. Il a passé son temps à monter sur le canapé pour me faire des câlins et a passé ses siestes à côté du futur lit de Léon. ( Depuis, il semble avoir oublié la propreté et fait caca partout... ah cet adorable lapin, je vous jure)

 J'ai eu droit à ma Baby Shower! Allez savoir pourquoi j'y tenais autant...Arrivée aux alentours de 8 mois de grossesse j'ai demandé à mon mari : "Dis, j'ai une baby shower de prévue?" Et là tout penaud il m'a répondu que mes amies avaient tout prévu mais qu'étant donnée ma MAP et ma 2 eme hospitalisation récente ils avaient pensé l'annuler. Et j'ai pleuré, pleuré! C'était bête, je comprenais tout à fait le raisonnement de mon entourage. Mais je pleurais parce que la baby shower signifiait pour moi que j'avais quand même une grossesse comme les autres. J'avais participé aux Babyshower de toutes mes amies et je ne suis même pas une grande fan mais j'avais envie d'être simplement comme toutes les autres. Mon mari et mes amies ont assuré, ils ont tout réactivé. Entre temps j'ai du être hospitalisée une 3ème fois ( juste une nuit) et ma Babyshower était programmée le soir de ma sortie d'hôpital :D et... 4 jours avant mon accouchement! In extrémist donc.
Je ne saurais comment les remercier encore. D'avoir été là d'une manière que seules les amies les plus précieuses peuvent l'être. Ils (amis, mari, famille) m'ont donné une force incroyable. J'étais à la fois exténuée à la fin de cette belle soirée mais pleine d'une nouvelle énergie qui m'a portée pour les derniers jours :)



photographie grossesse


 Le nombril qui fait "POP!" Vous allez sûrement vous moquer mais je ne voulais surtout pas que mon nombril fasse "POP!" J'imaginais ça comme s'il allait sortir d'un coup et PAF! Je rassure donc les futures mamans flippées du nombril, le nombril ne fait pas POP... il se déroule tranquillement à mesure que le ventre pousse et miracle! Reprend sa place antérieur après l'accouchement. Ouf!

⑭ S'émerveiller chaque jour. De ce que notre corps est capable de faire. Abriter une vie, lui faire de la place, lui donner de quoi grandir. J'ai photographié mon corps régulièrement.Même à 7 mois de grossesse il m'arrivait de ne pas réaliser que ce ventre là était bien le mien, que j'étais vraiment enceinte... C'était complètement fou.

 36SA + 3. Après une belle journée passée avec une amie, un chaton qui vient miauler à notre porte, un bon petit repas... Je me lève du canapé et "Oh!" J'ai mis bien 5-10 min avant de bien vouloir reconnaître que " Oui là vraiment je crois que c'est le début du travail". Et il s'est passé exactement ce dont je rêvais : on s'est regardé, on a sourit, on s'est dit " C'est parti!". Enceinte BTW en mode On, playlist activée, "One Kiss" de Dua Lipa, une douche, des contractions qui se rapprochent très vite, moi qui ne trouve rien de mieux que de me sécher et lisser les cheveux puis de me maquiller ( oui, je n'avais pas pensé à l'effet panda post accouchement). Les sacs qu'on rassemblent avec le petit ensemble préma. On inspire un bon coup et c'est parti direction la maternité. Alors, oui nous n'étions pas aux 37sa tant désirées mais ce n'était pas grave, on avait fait le plus gros et il était temps que Léon nous rejoigne. On espérait simplement qu'il soit en bonne santé. Mon accouchement s'est bien passé et à 8h04 le lendemain Léon était dans nos bras. Autonome. Avec un super poids pour son âge. Plein de magnifiques cheveux. Verdict, finalement pas de passage en néonat et un retour directement en chambre tous les 3. Du bonheur comme je n'imaginais jamais être capable d'en ressentir, une sensation de pleinitude. De la magie.



décoration chambre bébé




J'aurai mis beaucoup de temps à rédiger cet article, mais c'était le temps nécessaire pour prendre un peu de recul et être capable de me remémorer ces 2 mois si intenses. Si des futures mamans MAP passent par ici, je vous envoie tout mon courage et mes meilleures pensées. Chaque jour est une victoire.




menace d accouchement premature


You Might Also Like

3 commentaires

  1. Wah... Ces derniers mots sur l'accouchement et l'arrivée de Léon, incroyables ! Je vous souhaite beaucoup de bonheur. Et plein d'amour <3

    RépondreSupprimer
  2. Toujours aussi beaux tes articles �� Celui-ci n'échappe pas à la règle. D'autant qu'à travers ces lignes, on entr'apercoit vraiment tes inquiétudes, ton impatience à l'idée qu'il arrive mais aussi qu'il reste bien au chaud le + longtemps possible... Tout est bien qui finit bien heureusement, plein de bonheur à vous 3 ��

    RépondreSupprimer
  3. Waouh, que d'émotions ce 3e trimestre de grossesse. Il a été aussi compliqué pour moi, même si il a bien trainé en longueur... et pareil. Je n'ai meme pas encore publié le 2e trimestre de grossesse sur mon blog , mais ça ne saurait tarder :)

    RépondreSupprimer

S'inscrire à la Newsletter

* indicates required